AccueilEvasion

Visiter la citadelle de Hue lors d’un séjour au Vietnam

Visiter la citadelle de Hue lors d’un séjour au Vietnam
Like Tweet Pin it Share Share Email

Voyager au Vietnam est une promesse d’évasion, mais surtout de découverte. En effet, ce pays surnommé « Dragon asiatique » recèle un riche patrimoine culturel et historique qui ne manque pas d’impressionner ses visiteurs venant des quatre coins du monde. Si l’idée de visiter cette destination fascinante vous tente, laissez-vous émerveiller par l’exploration de la citadelle de Hue. Cette ancienne capitale du territoire vietnamien possède de nombreux attraits, à l’instar de sa Cité impériale et ses tombeaux impériaux. Découvrez plus d’informations sur le sujet à travers cet article.

Présentation de la ville de Hue

Si vous projetez de visiter la Citadelle de Hue lors de vos prochaines vacances au Vietnam, vous serrez amené à passer par la ville de Hue. Il s’agit d’une localité située au centre du pays, au sud du célèbre 17e parallèle, à proximité de la mer. Elle est traversée par le fleuve Sông Hương et sert de frontière entre la vielle ville et la cité moderne. Anciennement capitale impériale du dragon asiatique, Hue possède un caractère particulier qui reflète la culture aristocratique des mandarins, l’agilité intellectuelle de sa population ainsi que la finesse de la poésie de ses littératures. Si vous vous passionnez par l’histoire et la culture, vous serez émerveillé de découvrir les attraits architecturaux de la localité, à l’instar de la citadelle et les tombeaux des Empereurs. Comme la majorité des monuments de Hue, ces deux sites sont inscrits au patrimoine culturel et de l’humanité de l’UNESCO en 1993.

La citadelle de Hue

La citadelle de Hue est construite au bord de la rivière des Parfums, de 1804 à 1833. La construction a été réalisée sur l’initiative de l’empereur Gia Long, lors de la dynastie des Nguyễn. S’étendant sur un périmètre de 10 km, son architecture s’est inspirée de celle des palais impériaux chinois. La citadelle est accessible depuis dix portes fortifiées et dont chacune est constituée d’un pont. La citadelle de Hue est ouverte au public depuis la fin de la Guerre du Vietnam en 1975 et accueille un grand nombre de touristes chaque année. Cet impressionnant site est principalement composé de la cité impériale et de la cité interdite.

Si la cité interdite était la partie de la citadelle abritant les bâtiments où vivaient l’empereur et sa famille. La zone a beaucoup souffert de l’attaque américaine de 1968 et une grande partie de ses bâtiments ont été détruits. Concernant la cité impériale, elle est considérée comme étant le seul exemple d’une ville impériale du Vietnam subsistant encore jusqu’à ce jour. Elle dispose 4 portes principales dont la plus grande porte du sud, appelée Ngo Mon était réservée à l’empereur. Actuellement, elle est accessible aux visiteurs pour explorer la cité impériale. Cette dernière abrite de nombreux édifices architecturaux, dont le palais de l’Harmonie suprême, le Musée impérial, le pavillon de la Splendeur, etc.

Les tombeaux impériaux

Les tombeaux impériaux font partie des attraits architecturaux de Hue. Ils sont situés à quelques kilomètres au sud-ouest du centre de la ville. Si ces différents mausolées sont construits sur le même style architectural des monuments de la citadelle, quelques éléments de décorations peuvent distinguer certains tombeaux, en fonction des aspirations de l’empereur pour qui le mausolée était édifié. Effectivement, ces tombeaux étaient construits du vivant des empereurs. Parmi les tombeaux visibles dans la localité, on peut citer le Tombeau de Tu Duc et le Tombeau de Gia Long.

Le Tombeau de Tu Duc est un endroit calme et séduisant. Ressemblant un peu plus à une résidence royale qu’à un tombeau, le mausolée est constitué d’un Palais de séjour du roi, un pavillon pour la lecture, un palais pour les femmes du harem, un kiosque pour les jeux d’échecs ainsi qu’une scène pour des représentations théâtrales. Le site est en harmonie avec un jardin fleuri, des étangs, des lacs, d’îlots avec ponts et passerelles, de montagnes en miniatures, d’allées de pins, etc.

Le Tombeau de Gia Long est un lieu paisible bordé de pins et de lilas du Japon. La nécropole est située sur une colline plate et vaste. Au milieu se trouve le mausolée du Roi et de sa première femme Thua Thien Cao Hoang Hau. À proximité on y trouve de majestueuses rangées de statues et 7 rangs de cours de cérémonie conduisant au sommet de la colline, sur lequel se trouve la double sépulture, symbolisant le bonheur et la fidélité. Le tombeau abrite également un temple, une grande stèle…