AccueilC'est malin

Tour du Monde des antidotes à la gueule de bois

Tour du Monde des antidotes à la gueule de bois
Like Tweet Pin it Share Share Email

Prévenir les durs lendemains de fête est une préoccupation mondiale, et chacun d’appliquer sa recette…

1 – Amérique du Sud

Au Mexique, on sert  la menudo, une soupe de tripes additionnée de piment fort et servie avec des tortillas. Au Guatemala, on prend un caldo de pollo, un bouillon de poulet assaisonné de piments forts afin de faire sortir l’alcool par les pores de la peau.

2 – Mongolie

Après une soirée bien arrosée, les Mongols boivent au petit matin un jus de tomate, dans lequel ils ajoutent des yeux de mouton en saumure… Bon pour le foie, le jus de tomate contient du fructose, un sucre qui aide à métaboliser l’alcool plus rapidement.

3 – Russie

Les hommes russes optent pour le jus de choucroute gazeux vendu en canettes ou le rassol, le jus de cornichons malossol, qui seraient riches en minéraux. Les femmes préfèrent consommer de l’ayran, un mélange de yaourt et d’eau salée. Un bon moyen de réhydrater le corps !

4 – Japon

Les lendemains de nomikai – beuverie – voient la consommation d’Ukon no Chikara grimper en flèche ! Cette boisson type énergétique légèrement sucrée et acide, vendue en pack, est faite de curcuma qui améliore la fonction digestive et semble assez efficace pour contrer les effets de certains abus.

5 – Chine

Les Chinois mangent le congee, la soupe de riz, et boivent du thé au gingembre chaud. Le gingembre, qui rééquilibre les fluides gastriques, est un antinauséeux assez efficace et soulage les étourdissements. Une tradition raisonnable pour un lendemain de soirée que ne l’est pas toujours.

6 – France

La traditionnelle soupe à l’oignon est servie dans les restaurants, au petit matin, avant que les clients rentrent à la maison. Avec elle, on se réhydrate, on refait le plein de sels minéraux, pais peu utile pour faire baisser l’alcoolémie !

7 – Grande-Bretagne

Des chercheurs de l’université de Newcastle ont confirmé que le sandwich au bacon , très prisé des Anglais, enrayait efficacement les effets malheureux des fêtes trop arrosées grâce à des acides aminés qu’il contient. Encore faut-il pouvoir l’avaler…

 

Commentaire(s) (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *