AccueilC'est malin

Jardinage facile grâce aux aides hi-tech

Jardinage facile grâce aux aides hi-tech
Like Tweet Pin it Share Share Email

Le jardinage peut vite devenir une corvée, heureusement, il existe des applications mobiles et des innovations pratiques.

Tous les Français n’ont peut-être pas la « main verte », mais les trois quarts pratiquent régulièrement le jardinage. Une majorité y voit même une source importante de plaisir. Mais cela peut parfois tourner à l’angoisse, surtout lorsqu’on rentre de vacances: votre balcon ou votre jardin a certainement besoin d’un bon coup de nettoyage et de fraîcheur.

Le risque est d’autant plus grand de retrouver son jardin en piteux état que la météo n’aura pas été clémente. En effet, l’une des grandes tendances du moment est la plantation de fleurs et d’arbustes méditerranéens comme l’olivier, le citronnier ou la palmier par exemple.

Des applis pratiques

Guide du Jardin

guidejardinGratuite, mais avec un bandeau publicitaire qui peut en énerver plus d’un… Cette appli fournit de nombreux conseils d’achat; elle indique également les travaux à réaliser selon les mois et vous guide pour trouver le bon interlocuteur parmi 7 000 adresses de pépiniéristes et d’horticulteurs avec géolocalisation. Elle permet de consulter 650 fiches illustrées et un glossaire des principaux termes à connaître. Cette appli propose plusieurs fiches pratiques ainsi qu’un calendrier qui vous permettront de connaître les gestes à effectuer sur vos plantes selon les mois.

Au Jardin

aujardinProposée par ADN Création.Cette application gratuite – sur PlayStore et App Store – recense des milliers de fiches pratiques pour tout savoir sur les fleurs et les plantes, de la période de floraison à la coupe en passant par la meilleure exposition.
MonPotager de Nicolas Berthel

monpotagerAppli payante – 0,89 euro sur l’App Store; il existe une version gratuite sur Google Play, mais elle est moins intéressante. Elle vous guide selon les périodes de l’année et selon le légume ciblé. Vous pourrez aussi connaître la date de semis et de récolte prévue selon la date de plantation indiquée.

Pl@ntnet

plantnetGratuite sur l’App Store et PlayStore, cette application a été développée par les scientifiques du consortium impliquant le Cirad, l’Inra, l’Inria, l’Ird et le réseau Tela Botanica, dans le cadre d’un projet financé par Agropolis Fondation. Elle répertorie déjà près de 4 100 espèces. Il suffit de prendre en photo une feuille, un fruit ou même une écorce pour que Pl@ntnet trouve la fiche correspondante. les utilisateurs sont invités à poster des photos des plantes non encore répertoriées pour alimenter la base au plus vite.

Tonte automatique

Il n’y a que trois options possibles : prendre son courage à deux mains, s’offrir les services d’un jardinier en faisant appel à une entreprise spécialisée dans les services à domicile ou déléguer cette corvée à un robot…

Si vous en avez les moyens financiers, vous pouvez en effet  vous offrir une tondeuse autonome. La gamme est aujourd’hui très variée avec des prix commençant à 800 euros – surface à tondre de 300 m² –  pour aller jusqu’à 3 000 euros – surface à tondre de 4 000 m² – environ.

Les tondeuses robots émettent peu de nuisances sonores car elles sont électriques. Il existe différents modèles. Certains doivent être raccordés à une prise électrique et d’autres intègrent une batterie. Les plus récents disposent de panneaux solaires. Si vous êtes intéressés, il convient d’étudier précisément la question pour choisir le modèle le mieux adapté.

Commençons par leur principal point faible : les pentes. Si votre terrain est trop incliné – pente 30 % et plus – ou si vous avez beaucoup d’arbres et/ou massifs, le robot ,e présentera pas vraiment d’intérêt. Les robots avec fil ne sont pas très recommandés. Il faut délimiter avec précision le périmètre à tondre sans passer sur un câble…Les robots tondeuses sans fil sont préférables.

Quelques modèles possèdent des capteurs pour détecter la présence ou non d’herbe. Autre atout, en cas de pluie, le robot autonome arrête de travailler. Attention toutefois, seules les tondeuses avec station de charge reviennent à leur point de départ. Ce n’est pas le cas des autres qui restent sous la pluie…

Enfin, quelques modèles peuvent être gérables à distance via une application pour smartphone.