AccueilC'est malin

Adoptez le low-cost pour voyager moins cher

Adoptez le low-cost pour voyager moins cher
Like Tweet Pin it Share Share Email

Les compagnies aériennes sont les pionniers dans le domaine du low-cost, mais aujourd’hui train et autocars n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure. Si la formule présente des avantages pécuniaires, elle souffre de nombreux inconvénients. PtitCoupdePouce vous dit tout pour acheter votre billet en connaissance de cause.

L’avion, volez malin

  • Combien cela coûte ?
    Grâce aux compagnies aériennes low-cost,   le coût du vol de votre week-end en amoureux peut se réduire à une poignée d’euros. Pas de tarif jeune ou senior, tous les passagers profitent de ces petits prix. Mais pour en bénéficier, il faut être flexible sur vos dates et vos horaires. Quant aux meilleurs tarifs affichés, il faut réserver plusieurs semaines à l’avance pour espérer en profiter. Face aux compagnies classiques, les compagnies low-cost restent imbattables sur les prix des allers simple. Par exemple, si vous vous y prenez moins d’une semaine à l’avance, pour une même date de départ, un Paris-Nice avec EasyJet vous coûtera 78 euros de moins que sur Air France. Si les billets semblent à priori bon marché, la note peut vite grimper. Par exemple, l’enregistrement d’un bagage est payant. Sur Ryanair, il faut ajouter de 15 à 25 euros, selon la saison, pour un bagage en soute de 15 kg, si l’enregistrement est réalisé sur le Net et 30 à 50 euros s’il est réalisé à l’aéroport. Attention aussi aux options payantes : envoi du détail du vol par SMS, embarquement prioritaire.
  • Question confort.
    Soyons clair, qui dit plus de sièges, dit moins d’espace et moins de confort…Pour les grands ou ceux qui ont de l’embonpoint, le vol risque d’être « sportif ». Les compagnies vous proposent alors de réserver un siège avec un « espace supplémentaire »; mais le confort a un prix, comptez entre 7 et 15 euros pour un aller simple.
  • C’est futé.
    Si vous ne souhaitez pas sacrifier votre confort, le low-cost s’applique maintenant à la business class. « La Compagnie » effectue des allers-retours entre Paris-Charles de Gaulle et New York Newark en classe affaires à partir de 1 200 euros. Vous divisez par deux le prix du billet par rapport à une compagnie classique.

Le train, restez sur les rails

  • Combien cela coûte ?
    Ouigo, le low-cost de la SNCF, propose des billets à partir de 10 euros et 5 euros pour les moins de 12 ans accompagnés d’un adulte, même en réservant la veille du départ. Naturellement, plus vous anticiperez le moment de votre achat, plus vous accéderez aux petits prix. Vous ne pourrez acheter votre billet que sur le Net (Ouigo.fr).Il existe des options payantes mais sans aucuns frais annexes. Si vous souhaitez brancher votre ordinateur ou recharger votre smartphone, l’accès à la prise électrique est facturé 2 euros. Un bon conseil, prévoyez votre bouteille d’eau et un sandwich, il n’y a pas de voiture-bar. Vous souhaitez annuler votre voyage ? Sachez que vous ne serez pas remboursé.
  • Question confort.
    Tous les passagers sont logés à la même enseigne. Il n’y a pas de première classe. D’ailleurs la devise de Ouigo c’est : »Une classe, une place, un bagage ». Les trains proposent un confort équivalent à la seconde classe d’un TGV et vous êtes assuré d’avoir une place assise.
  • En partance pour…
    L’offre n’est pas encore très développée, il n’existe que dix gares de départ. Les trains low-cost vont uniquement en direction du sud, sud-est de la France. Il n’y a pas un large choix d’horaires: en moyenne trois allers-retours quotidiens en semaine et quatre le week-end.

L’autocar, ça roule?

  • Combien cela coûte ?
    A condition de ne pas être pressé, l’autocar est un des moyens de locomotion pour voyager bon marché en France et en Europe, et ce ne sont pas les phobiques de l’avion qui s’en plaindront. Les prix sont très attractifs: à partir de 9 euros pour un aller simple en France avec Eurolines, à partir de 29 euros un aller Lyon/milan avec IDbus. Megabus propose même des allers simples à 1.50 euro. En optant pour le car, vous partez et arrivez généralement en centre-ville, contrairement à l’avion qui vous obligerait à payer le trajet de l’aéroport au centre-ville. Si vous souhaitez modifier vos billets de car, vous devrez payer des frais qui s’élèveront de 1 à 10 euros selon la compagnie. En cas d’annulation, vous ne serez remboursé que partiellement, voire pas du tout. Le remboursement du billet retour est impossible, si vous avez déjà effectué l’aller.
  • Question confort.
    En car, mieux vaut être patient et bien équipé pour ne pas trouver le temps long. Pensez à emporter votre MP3, de la lecture..Ne faites pas l’impasse sur le petit sac de provisions, vous risqueriez de mourir de faim car rien ne vous sera servi. En revanche, les cars sont bien équipés. Les compagnies proposent des repose-pieds, la climatisation, des sièges inclinables, le WI-Fi gratuit, sur certaines lignes, et naturellement des toilettes. Petit bémol, ces longs trajets sont inadaptés pour les enfants.